Vous êtes ici : Accueil Réforme de la formation professionnelle Les apprentis et les CFA

Les apprentis et les CFA



 

  • L’âge limite d’inscription  en  apprentissage est de 30 ans
     
  • Les jeunes n’ayant pas les compétences requises peuvent accéder à des prépa-apprentissage
     
  • En cas de rupture de contrat d’apprentissage, le jeune peut prolonger sa formation au sein de son CFA durant 6 mois
     
  • Il est possible de déplafonner les heures de travail dans certaines branches (jusqu’à 40 heures par semaine dans le bâtiment notamment)
     
  • Les entreprises peuvent embaucher des apprentis à tout moment de l’année
     
  • Le passage obligatoire devant les prud'hommes en cas de rupture du contrat d’apprentissage est supprimé
     
  • La certification «  Maître d’apprentissage » est créée
     
  • Chaque nouveau CFA est déclaré comme organisme de formation
     
  • Les CFA sont financés en fonction du nombre d’apprentis formés, sur la base d’un coût au contrat déterminé par les branches professionnelles
     

En savoir plus

Loi avenir professionnel. Formation, apprentissage : les nouvelles règles du jeu
Benjamin D'Alguerre - Entreprise & carrières - 1396 - du 27 août au 2 septembre 2018 - pp. 12-15

 
Avenir professionnel : ce qui va changer pour la taxe d’apprentissage
Florianne Finet - AEF Info - 590502 - 9 août 2018

 
Avenir professionnel : le projet de loi bouleverse les règles de financement et de création des CFA
Florianne Finet - AEF Info - 590256 - 3 août 2018

 

Extrait Vidéos de la conférence du 3 octobre 2018  à Nantes

L’apprentissage

Conférence du 3 octobre 2018  à Nantes

L'ensemble des vidéos et le lien pour télécharger le support de communication

 

Actualités - Réforme de la formation
S'abonner au flux