Vous êtes ici : Accueil Se former Les dispositifs et aides financières Fiche dispositif

Conseil en évolution professionnelle (CEP)



Descriptif

Le Conseil en évolution professionnelle (CEP) constitue pour chaque actif une opportunité de faire le point sur sa situation professionnelle et engager, le cas échéant, une démarche d'évolution professionnelle. Il a pour ambition de favoriser l'évolution et la sécurisation de son parcours. Il vise à accroître ses aptitudes, ses compétences et ses qualifications, en facilitant notamment son accès à la formation.

Le CEP est structuré sur 3 niveaux de services, à mobiliser en fonction de sa situation et de son besoin :
- un accueil individualisé : il doit permettre au bénéficiaire d'analyser sa situation professionnelle, de décider de la poursuite ou non de ses démarches et d'identifier les acteurs susceptibles de l'y aider,
- un conseil personnalisé : il est adapté à la situation de la personne, à son besoin et à son degré d'autonomie ainsi qu'à sa problématique d'évolution professionnelle,
- un accompagnement personnalisé dans la mise en œuvre du projet : lorsque le projet d'évolution professionnelle de la personne et la stratégie associée sont formalisés, le bénéficiaire et le conseiller co-construisent un plan d'action pour en faciliter la concrétisation.

Cette offre de services est gratuite et confidentielle.

Pour sa mise en oeuvre, il faut s'adresser à l'un des opérateurs du CEP.
Pour les demandeurs d’emploi, il s’agit de Pôle emploi, de l’Apec, des missions locales et de Cap emploi.
Pour les personnes en activité et en particulier les salariés, ce seront les Fongecif et les Opacif qui en seront chargés jusqu’à la désignation de nouveaux opérateurs par l’établissement public France compétences, au plus tard jusqu’au 31 décembre 2019.

Au 1er janvier 2019, les opérateurs du CEP doivent assurer l’information directe des personnes sur les modalités d’accueil à ce conseil et sur son contenu, notamment en organisant des sessions d’information des personnes en activité professionnelle et des demandeurs d’emploi.

 

Bénéficiaires :

Toutes les personnes engagées dans la vie active, notamment :
- les salariés du privé,
- les personnes en recherche d'emploi,
- les jeunes sortis du système scolaire sans qualification, ni diplôme,
- les travailleurs indépendants, artisans, professions libérales, auto-entrepreneurs,
- les salariés du secteur public (fonctionnaires, titulaires, contractuels ou vacataires).

Source : CARIF-OREF des Pays de la Loire-2019