Vous êtes ici : Accueil Métiers et emplois Les fiches métiers Fiche métier

Fiche métier chef/fe de projet informatique




Véritable chef d'orchestre, le chef de projet informatique traduit les demandes de son client en solutions informatiques. De l'analyse des besoins à la livraison du produit, ses missions exigent des compétences aussi bien techniques que managériales.


Le chef de projet informatique pilote l'ensemble de la conception et de la réalisation de solutions informatiques personnalisées. Souvent employé par une société de services, il rencontre les clients, analyse leurs besoins et élabore le cahier des charges et le budget. Manager, il anime et encadre une équipe de développeurs, répartit les tâches, suit leur travail, tout en veillant au respect des plannings et des coûts. Cette fonction aux multiples facettes est rarement accessible aux débutants.

Tout déplier  

De la conception au cahier des charges
Le chef de projet assiste les utilisateurs ou son client dans la définition de leurs besoins avant d'élaborer un cahier des charges correspondant à la solution informatique retenue. Il estime le temps de travail et le budget nécessaires ainsi que l'équipe à mettre en place. Il établit les plannings et la répartition des tâches, évalue les risques et les enjeux... Selon le projet, il peut décider de sous-traiter une partie ou la totalité de la réalisation.
Suivi du projet dans les délais
En tant que coordinateur, il supervise et contrôle la qualité des développements, veille au respect des délais et des coûts. Il fait des points réguliers (reporting) avec sa hiérarchie et avec son client, ajuste si nécessaire le projet initial. Son impératif : boucler le projet en temps et en heure, en répondant au mieux au budget et aux attentes exprimées.
Installation chez le client
Référent principal de l'utilisateur, il supervise les phases de test et intervient jusqu'à la mise en place des solutions informatiques et leur intégration dans l'entreprise. Il pourra alors, le cas échéant, recueillir les améliorations à apporter. La maintenance et l'évolution des applications relèvent parfois de ses missions.

Différents degrés d'expertise
Le chef de projet est rattaché au directeur des études ou au directeur informatique. Dans une société utilisatrice, il dirige un ou plusieurs services. Dans une ESN (entreprise de services du numérique), il est chargé d'une mission précise pour une entreprise cliente. Selon son degré d'expertise, ce professionnel intervient dès la phase d'étude ou lors de la réalisation du projet.
Seul ou en interface
Dans les services importants, le chef de projet sert d'interface entre les différents acteurs (ingénieurs, techniciens, clients, fournisseurs...). Il met en synergie toutes les compétences nécessaires, qu'elles soient internes ou externes. Dans une petite structure, où il peut être seul en charge du projet, il doit être polyvalent pour maîtriser toutes les étapes.
Un emploi du temps exigeant
Des horaires chargés sont parfois à prévoir, notamment en période d'installation et de mise au point des programmes développés. En société de services, les détachements chez les clients peuvent occasionner des déplacements fréquents. Veiller au respect les délais et des budgets relève parfois du numéro d'équilibriste et peut provoquer du stress.

Le métier de chef de projet en informatique est surtout accessible aux diplômés de niveau bac + 4, + 5 . Qu'il s'agisse des écoles d'ingénieurs ou des universités, ces filières permettent d'acquérir une double compétence technologique et managériale. À compléter par une expérience professionnelle de 5 ou 6 ans minimum.

    Niveau bac + 5
  • Master en informatique
  • Diplôme d'ingénieur
    Niveau bac + 6
  • Mastère spécialisé

Connaissance de la technique...
Un chef de projet possède de solides connaissances informatiques pour dialoguer avec son équipe sur les choix opérés : langages de programmation, plateformes..., et pour estimer de manière précise le calendrier et les coûts de la solution informatique retenue.
... et du métier du client
Bien connaître le secteur d'activité du client est un plus souvent demandé car il permet au chef de projet de bien comprendre et analyser la demande pour pouvoir ensuite la traduire en solutions informatiques pertinentes. Cette connaissance peut s'acquérir au cours des stages et missions successives et débouche parfois sur une spécialisation dans une fonction de l'entreprise (gestion de production, commerciale, ressources humaines, finance...).
Méthode et communication
Gestionnaire, le chef de projet fait jouer son sens de l'organisation et sa rigueur. Il allie des capacités d'analyse et de synthèse. Manager, il sait encadrer et motiver son équipe, la faire évoluer (formations). Des qualités relationnelles sont indispensables, tout comme une bonne communication orale et écrite. Il doit également faire preuve d'écoute et de diplomatie avec les fournisseurs, les clients et tous les intervenants. La maîtrise de l'anglais est aussi indispensable.

Recrutements à la hausse
Secteur privé ou public : le poste de chef de projet bénéficie de recrutements importants et constants. Il est particulièrement recherché par les ESN (entreprises de services du numérique) et, dans une moindre mesure, dans les entreprises utilisatrices : banques, grande distribution, industrie automobile, télécommunications, grandes entreprises, administrations... En 2016, l'Observatoire des métiers de l'Opiiec a recensé 2 557 recrutements de chefs de projet en France.
De l'expérience, sinon rien
Peu accessible aux débutants, ce poste demande entre 3 et 5 ans d'expérience de terrain (notamment dans le développement), voire plus selon la complexité et l'ampleur du projet. Certains recrutements se font par promotion interne.
Un tremplin pour rebondir
Côté technique, le chef de projet prend en charge des missions de plus en plus complexes. Il peut ensuite évoluer vers l'expertise ou le conseil. Mais la plupart se tournent vers le management : responsable ou directeur de projet (superviseur de plusieurs chefs de projet), directeur informatique, directeur des systèmes d'information. Ceux qui sont intéressés par la négociation se dirigent vers la fonction commerciale : ingénieur d'affaires...
Salaire du débutant
3150 euros brut par mois en moyenne.

Source : ONISEP