Vous êtes ici : Accueil Métiers et emplois Les fiches métiers Fiche métier

Fiche métier technicien/ne paysagiste



Le technicien paysagiste travaille rarement seul : c'est toute une équipe qu'il doit gérer pour réaliser jardins et espaces verts, en se conformant aux plans de l'architecte paysagiste.

Responsable de son équipe, le technicien paysagiste organise et supervise l'exécution des travaux paysagers. Le « vert » n'a pas de secrets pour lui. Il connaît parfaitement les végétaux et les méthodes de plantation. Il contrôle les fournitures et la qualité des végétaux. C'est en ayant acquis de l'expérience qu'il pourra évoluer vers un poste de conducteur de travaux, ou devenir chef d'entreprise s'il décide de s'installer à son compte.

Tout déplier  

Aimer la nature n'est pas suffisant
L'amour de la nature, s'il est indispensable, n'est pas suffisant. Le technicien paysagiste s'occupe de l'aménagement, de l'entretien d'un espace vert. Il organise et supervise les travaux de son équipe d'ouvriers paysagistes sur un chantier. Il réalise jardins et espaces verts en se conformant aux plans de l'architecte paysagiste. De plus, il interprète les plans et documents d'exécution dans les règles de sécurité.
Réaliser des travaux paysagers
Le technicien paysagiste participe à la préparation des sols, semis, aux plantations de végétaux et aux opérations d'engazonnement. Il entretient également les surfaces, taille les arbres ou arbustes si besoin. Il contrôle les fournitures et leur approvisionnement.

Sur le terrain ou en bureau d'études
Le technicien paysagiste est amené à travailler dans une entreprise de paysage ou dans une collectivité territoriale (mairie, département, région...). Son rôle consiste plutôt à diriger les chantiers sur le terrain. Toutefois, selon la taille de l'entreprise, il peut participer à la conception : finitions des plans en bureau d'études.
En équipe au fil des saisons
Le technicien paysagiste et son équipe se déplacent régulièrement. Le rythme est plus soutenu en période estivale. Ce rythme varie en fonction des commandes, avec des périodes d'inactivité totale (par exemple, en cas de sol gelé).

Différente de la formation d'architecte paysagiste (diplôme d'État de niveau bac + 5), la formation de technicien paysagiste s'étend du bac au bac + 2.

    Niveau bac
  • Bac pro aménagements paysagers
    Niveau bac + 2
  • BTSA aménagements paysagers

Des connaissances en botanique
Le technicien paysagiste dispose de très bonnes connaissances sur les végétaux, les méthodes de plantation ou d'engazonnement. Il est capable de lire un plan et perçoit l'harmonie des formes, des couleurs et des volumes.
Le sens du contact
Les capacités d'organisation du technicien paysagiste et son sens du contact lui permettent de diriger un ou plusieurs groupes d'ouvriers paysagistes. Pédagogue, il transmet son expérience et ses connaissances techniques à ses équipiers. Il sait aussi dialoguer avec les clients.

Un secteur en pleine expansion
2 000 entreprises du paysage emploient plus de 8 0000 personnes en France. Plus de 90 % de ces entreprises ont moins de 10 salariés. Le secteur est néanmoins dynamique et recrute, notamment, grâce à l'essor des services à la personne, les particuliers étant les premiers clients des entreprises du paysage. Les emplois proposés sont majoritairement en contrat à durée indéterminée (CDI) et à temps complet.
Vers une évolution possible
En développant ses aptitudes à la gestion de chantier, le technicien paysagiste peut devenir conducteur de travaux ou se mettre à son compte. Après plusieurs années d'expérience et une formation appropriée, il pourra devenir architecte paysagiste.
Salaire du débutant
Variable

Source : ONISEP