Vous êtes ici : Accueil Métiers et emplois Les fiches métiers Fiche métier

Fiche métier administrateur/trice de base de données




Fichiers clients, catalogues produits, comptes financiers... l'administrateur de base de données est le garant des milliers d'informations stockées dans les bases de données d'une entreprise. Il en assure la disponibilité, la qualité et la sécurité.


Le rôle de l'administrateur de base de données est d'installer, de configurer, d'optimiser et de superviser une ou plusieurs bases d'information internes à une entreprise. Son objectif ? Rendre cette masse d'informations disponible aux utilisateurs rapidement et à tout moment. Pour ce faire, il a recours à des logiciels spécialisés. Il organise le stockage, les sauvegardes et la sécurité, et assiste les utilisateurs. Un poste stratégique qui demande des savoir-faire multiples.

  • Niveau d'étude : Niveau licence
  • Synonyme(s) : database administrator (DBA) - ingénieur/e en base de données - responsable de base de données
  • Centres d'intérêt :

Tout déplier  

Mettre en place
L'administrateur de base de données n'intervient jamais directement sur les informations, mais sur les logiciels. En amont, il choisit les outils permettant de construire et d'exploiter la base. Pour cela, il teste puis met en place des progiciels SGBD (système de gestion de base de données), modélise, codifie, met au point des dictionnaires de données et conseille les développeurs.
Faciliter l'utilisation
Pour permettre aux utilisateurs d'accéder aux informations, à tout moment et simultanément, il définit les normes et les paramètres d'utilisation des systèmes, gère les droits d'accès en attribuant des mots de passe. Il installe des procédures de sauvegarde et de restauration automatiques. Au besoin, il aide les utilisateurs dans leurs recherches.
Veiller et anticiper
Enfin, il fait du " tuning ", c'est-à-dire de l'optimisation. Les données évoluant sans cesse, il effectue des mises à jour régulières. Pour éviter toute défaillance et anticiper les évolutions techniques, il établit un système de veille technologique quotidienne. Les aspects liés à la sécurité n'ont pas de secrets pour lui.

Différents supports
L'administrateur assume des responsabilités croissantes. Cela est dû à l'essor des bases de données mobiles et partagées, mais aussi aux " datawarehouses " ou entrepôts de données des organisations (entreprises, administrations). Aujourd'hui, il travaille sur des supports de plus en plus divers et déterminants dans la gestion des organisations. Dans certaines structures, un architecte réseaux conçoit les bases puis passe le relais à l'administrateur. Souvent, les deux fonctions sont confondues.
Entre applications et pratiques
D'un côté, il collabore avec les chefs de projet et les ingénieurs de la direction des systèmes d'information. De l'autre, il va à la rencontre des utilisateurs de la ou des bases de données qu'il gère, afin de définir leurs besoins. Ces liens, il les établit de son bureau ou lors de déplacements fréquents, à l'intérieur comme à l'extérieur de l'entreprise.
Des horaires étendus
Le système qu'il administre fonctionnant 24 heures sur 24, il est parfois d'astreinte. Certaines manipulations ne sont possibles que lorsque les utilisateurs ne consultent pas les bases, d'où souvent une présence en dehors des heures de bureau.

L'administrateur de base de données possède un profil à dominante technique. Il peut être issu d'une formation en développement avec une spécialisation en base de données ou d'une formation généraliste orientée systèmes et réseaux.

    Niveau bac + 3
  • Licence pro spécialisée en administration de bases de données ou systèmes répartis...
    Niveau bac + 5
  • Master en bases de données et applications réparties, informatique décisionnelle...
  • Diplôme d'ingénieur avec une spécialisation en ingénierie ou exploitation de bases de données...

Un bon bagage technique
L'administrateur de base de données maîtrise les outils spécialisés. Il connaît les principaux logiciels, les langages de programmation, ainsi que les questions de sécurité. Son expérience des systèmes d'information complexes facilite son travail.
À l'écoute de l'entreprise
Il sait à quoi sert précisément chaque base de données. Il est familiarisé avec leur environnement de développement et d'exploitation. Connaissant bien les activités de son entreprise, il est à même d'anticiper les besoins et d'intervenir rapidement en cas de problème. Enfin, il se montre disponible et à l'écoute des utilisateurs et de sa direction.
Réactif et méthodique
Doté d'un sens de l'organisation et de la planification, il fait preuve de rigueur, de synthèse et de méthode. Savoir prendre du recul, avoir une grande ouverture d'esprit et s'adapter rapidement : autant de qualités également requises.

Au coeur des systèmes
Impossible de se passer de ses services, même au sein des petites structures ! Aujourd'hui, l'administrateur trouve sa place dans les entreprises et les administrations, friandes de bases de données, mais aussi au sein des ESN (entreprises de services du numérique). Son périmètre de mission est différent selon la taille de l'entreprise et son domaine d'activité.
Priorité au recrutement interne
Les postes sont plutôt pourvus en interne, le travail des administrateurs exigeant une parfaite connaissance de l'organisation de l'entreprise. C'est pourquoi les ingénieurs réseaux ou les développeurs sont, en règle générale, les mieux placés pour occuper la fonction.
L'expérience ouvre des portes
Le rôle de l'administrateur de base de données évolue progressivement vers le développement des réseaux informatiques. S'il le souhaite, il pourra se tourner vers les métiers d'architecte système, de consultant technique ou encore de manager de projet. Une reconversion en tant que responsable des systèmes d'information n'est pas exclue.
Salaire du débutant
2900 euros brut par mois.

Source : ONISEP