Vous êtes ici : Accueil Métiers et emplois Les fiches métiers Fiche métier

Fiche métier ingénieur/e traitement de l'image



Experts en mathématiques et informatique, les ingénieurs traitement de l'image contribuent à l'amélioration d'un système. Que ce soit pour la recherche médicale, le cinéma, l'aménagement du territoire...

Expert en mathématiques et informatique, l'ingénieur traitement de l'image s'occupe de systèmes logiciels et/ou matériels. Il participe à leur conception, en analysant nombre de signaux et images. De la TNT à l'imagerie médicale, ou encore la photographie, le cinéma 3D, la cartographie, la vidéosurveillance... les moyens sont nombreux, et susceptibles d'intéresser tous les secteurs. L'objectif : la numérisation de l'image qui permettra calcul, transformation et extraction d'informations plus précises.

Tout déplier  

Numériser l'image
Acteur d'un projet nécessitant plusieurs corps de métiers, l'ingénieur traitement de l'image s'occupe de systèmes logiciels et/ou matériels. Il participe à leur conception, en analysant nombre de signaux et images. De la TNT à l'imagerie médicale, ou encore la photographie, le cinéma 3D, la cartographie, la vidéosurveillance... les moyens sont nombreux, et peuvent servir dans tout domaine. L'objectif : la numérisation de l'image qui permettra calcul, transformation et extraction d'informations plus précises.
Analyses et algorithmes
Selon les cas, l'ingénieur traitement de l'image prend en charge la réalisation et l'étendue des algorithmes, par exemple pour des systèmes de vidéosurveillance. En imagerie médicale, il s'aidera également d'algorithmes, pour, au final, une meilleure détection des éléments de l'image radiologique. Dans tous les cas : il a pour mission de développer l'analyse et la modélisation d'images. Mieux : à lui de proposer, et d'apporter, des solutions issues de la recherche et des nouvelles technologies. Son rôle se rapproche alors des ingénieurs " classiques " en recherche et développement

Sur du matériel de précision
Les recruteurs potentiels se trouvent dans les secteurs des télécoms, du multimédia, de l'automobile, de l'aéronautique, de la défense... L'ingénieur traitement de l'image s'occupe, par exemple, des instruments qui serviront aux systèmes embarqués comme les missiles, les radars aéroportés, les caméras thermiques, les périscopes, les images par satellite, le sonar de sous-marin...
Assurer la relation clientèle
Outre sa dimension technique, l'ingénieur traitement de l'image assure une " promotion " commerciale, en réalisant des démonstrations sur les salons, promotionnels ou d'avant-premières. Il prospecte auprès de clients potentiels, qu'ils se trouvent en France ou à l'étranger.
Anglais obligatoire
Dans les nouvelles technologies comme tout dans secteur de pointe, l'anglais est de mise. À l'oral comme à l'écrit. Les équipes sont en effet internationales, et les documents techniques rédigés dans la langue de Shakespeare.

Le métier d'ingénieur traitement de l'image est accessible avec un bac + 5.

    Niveau bac + 5
  • Master mention informatique ; ingénierie de l'image, ingénierie du son ; instrumentation, mesure, métrologie ; mathématiques ; mathématiques et applications ; optique, image, vision, multimédia...
  • Diplôme d'ingénieur généraliste ou spécialisé en électronique, électrotechnique, informatique industrielle...

Toujours dans les algorithmes
Le traitement de l'image requiert des compétences dans bien des disciplines : mathématiques, électronique, physique, informatique... À cet ingénieur de maîtriser chacune des méthodes propres au traitement de l'image et du signal, pour les appliquer ensuite à un domaine spécialisé (aéronautique, multimédia, aménagement du territoire, etc.). Parmi ces méthodes et applications spécifiques, l'intégration des algorithmes représente une grande part de son activité.
Informatique et mathématiques
Parmi les compétences indispensables à l'ingénieur traitement de l'image, la maîtrise des mathématiques et de l'informatique. Dans le milieu de la santé, par exemple, mathématiques et traitement de l'image contribuent à la modélisation de phénomènes et données biologiques. Savoir développer des logiciels 3D s'avère aussi très utile, dans l'industrie automobile, l'architecture d'intérieure, etc.

Un monde numérique
Si le traitement de l'image et du signal a pris son essor dans les réseaux et télécommunications, il est aujourd'hui partout où l'information numérique circule. On y étudie l'image, mais aussi la compression du son et de la parole : dans l'aéronautique, les technologies de l'information et de la communication (TIC), la médecine, la sécurité, la défense, l'aménagement du territoire... Les ingénieurs traitement de l'image évoluent au sein de PME (petites et moyennes entreprises), de start-up (jeunes entreprises innovantes), de laboratoires de grandes entreprises industrielles, ou d'ESN (entreprises de services du numérique).
Des perspectives d'évolution
Certains spécialistes du traitement de l'image se sont écartés quelque peu de la technique et du terrain pour des postes plus managériaux (chef de projet), d'études (validation, intégration...) ou commerciaux (ingénieur technico-commercial, ou production, marketing, en support technique...
Salaire du débutant
2750 euros brut par mois.

Source : ONISEP