Vous êtes ici : Accueil Métiers et emplois Les fiches métiers Fiche métier

Fiche métier déménageur/euse




Emballer, charger, transporter et réinstaller sans casse : tel est le rôle du déménageur. Dans ce métier accessible à tous et à toutes, la force physique n'est plus un critère sélectif. Le professionnel d'aujourd'hui gère les formalités administratives et a de réelles perspectives d'évolution.


Le déménageur exerce un métier dynamique et diversifié. La préparation, la manutention et les temps de déplacement varient en fonction des clients. Qu'il travaille en France ou à l'étranger, pour des particuliers ou des entreprises, il s'occupe des formalités administratives nécessaires, dont les formalités douanières en cas de déménagement hors des frontières. Sens des contact, des responsabilités, goût du travail en équipe mais aussi en toute autonomie sont indispensables. Le secteur offre de nombreuses possibilités d'évolution.

Tout déplier  

Différents types de déménagements
Il n'y a pas un, mais des types de déménagement : le déménagement de particuliers, d'entreprises, des musées, administratif, industriel, national et international. S'y ajoutent des services tels que les garde-meubles, les box de stockage ou encore les archivages.
Enlever, transporter, placer
Le déménageur manipule, emballe, démonte (et remonte), porte et achemine toutes sortes d'objets (depuis l'armoire au piano, en passant par des tableaux ou des miniatures précieuses) jusqu'à leur nouvelle destination. Ce professionnel charge le camion en veillant à optimiser le volume disponible en fonction des meubles ou objets à transporter. Dans tous les cas, il s'occupe des formalités administratives nécessaires, dont les formalités douanières en cas de déménagement hors des frontières, et informe le client sur les particularités locales du pays de destination.
Utiliser du matériel adapté
Si la manipulation du mobilier reste manuelle (avec emballage sous couverture ou plastiques spécifiques), elle a toutefois recours à des techniques modernes et à des équipements adaptés (monte-meuble, valises-vaisselle...) pour monter ou descendre des objets lourds par l'extérieur.

S'adapter à chaque déménagement
Le déménageur ne connaît pas la routine. Voyageant partout en France et, selon les cas, à l'étranger, il s'adapte en permanence aux clients, aux objets à transporter, aux caractéristiques des lieux de départ et d'arrivée. À chaque produit son mode de transport, à chaque pays sa réglementation.
Aimer bouger
Le métier de déménageur s'adresse aux hommes comme aux femmes relativement mobiles, qui aiment se dépenser physiquement et qui aiment travailler en autonomie, bien que travaillant au sein d'une équipe.
Des règles à respecter
Pour éviter des efforts inutiles, voire dangereux, le déménageur est formé au travail des gestes et postures professionnelles. Il adopte la meilleure position pour porter un objet lourd ou encombrant avec un minimum d'efforts. Il est également impératif de connaître et de respecter des règles de sécurité, pour soi comme pour les autres.

Il existe un CAP de déménageur sur véhicule utilitaire léger incluant le passage du permis B lors de la première année, du permis (BE) lors de la deuxième année et l'utilisation de chariots de manutention de catégorie 3. Impératif : posséder le permis C ou E et avoir suivi la formation initiale minimale obligatoire (FIMO) pour les conducteurs de véhicules lourds.

    Niveau CAP
  • CAP déménageur sur véhicule utilitaire léger
  • FIMO : aucun niveau scolaire n'est exigé. Il faut être titulaire du permis C ou E et être âgé de 21 ans. Au programme : prise en charge d'une mission de transport, utilisation de documents du transport, connaissance des règles de chargement...

Contacts et responsabilités
Le déménageur a le sens des relations humaines, des responsabilités, de l'organisation et de l'initiative. Il connaît la réglementation pour établir les devis et les factures. Il sait également élaborer des plannings, gérer et maîtriser les coûts et les inventaires des biens déménagés. Honnêteté et discrétion, goût pour le travail en équipe et en toute autonomie... autant de qualités indispensables et recherchées par les employeurs.
Savoir-faire techniques
Un déménagement ne s'improvise pas mais nécessite un réel savoir-faire technique pour emballer, déballer, monter, démonter, charger, décharger, voire apporter une expertise des objets et des mobiliers, et utiliser correctement les équipements pour faciliter le portage des meubles.

Au sein de petites structures
On compte environ 11 500 déménageurs (dont 15 % de femmes) répartis dans 1 300 entreprises, dont 98 % de PME (petites et moyennes entreprises) de moins de 50 salariés et, parmi elles, 69  de TPE (très petites entreprises) de moins de 10 salariés. Une moitié des sociétés est indépendante. L'autre est affiliée à des chaînes nationales : Demeco, Les déménageurs bretons... À noter : de plus en plus de professionnels se spécialisent dans le déménagement international, le déménagement d'usines à l'étranger ou de produits spécifiques.
Des emplois à l'horizon
Avec les nombreux départs en retraite, les entreprises anticipent et recherchent constamment du personnel qualifié et formé. Ces nombreuses offres concernent des aides-déménageurs, des déménageurs professionnels et des chefs d'équipe, qu'ils soient conducteurs de véhicule utilitaire léger (permis B), de poids lourd (Permis C) ou super-lourds (Permis CE).
Évolution possible
Les stages sont un moyen sûr pour débuter. La profession offre ensuite de nombreuses possibilités d'évolution. D'abord aide-déménageur, le salarié devient déménageur professionnel puis chef d'équipe, voire conseiller en déménagement. Il peut aussi s'installer à son compte ou reprendre une entreprise de déménagement.
Salaire du débutant
À partir du Smic

Source : ONISEP