Vous êtes ici : Accueil Métiers et emplois Les fiches métiers Fiche métier

Fiche métier concepteur/trice-rédacteur/trice




Le concepteur-rédacteur travaille à trouver des idées et des mots qui transformeront un slogan publicitaire en une formule-choc qui, peut-être, fera bientôt partie de notre culture...


Les accroches sur les affiches, les slogans des spots pour la radio ou la télé sont l'oeuvre du concepteur-rédacteur. Ce spécialiste du texte élabore le message publicitaire à partir d'un axe de campagne, défini par le service commercial de l'agence de publicité qui l'emploie et par l'annonceur. À lui de jouer avec les mots et les sons pour susciter la curiosité des consommateurs !

Tout déplier  

Concevoir un message adapté
Le concepteur-rédacteur conçoit des messages publicitaires pour tous les types de supports : affiche, film publicitaire, lettres d'informations promotionnelles sur Internet... Son objectif : résumer une stratégie commerciale en une idée simple, forte et concise.
Tenir compte des impératifs
Ce professionnel est briefé sur les impératifs de la campagne par le service commercial de l'agence de publicité : type de produit à promouvoir, budget, mode de diffusion (télévision, radio, affichage, web...), exigences du client, cible, délai de réalisation... Puis il établit un plan de communication avec le directeur artistique, pour élaborer le message publicitaire
Trouver la bonne idée
Durant la phase de création, il s'agit de trouver rapidement une idée originale. Plusieurs projets sont élaborés et soumis au directeur de création afin d'en présenter un seul au client.
Suivre les différentes étapes
Une fois l'idée acceptée, le concepteur-rédacteur rédige le texte du message publicitaire et suit les différentes étapes (choix du format, de la maquette, de la typographie...) du projet avec le directeur artistique. Ce qui fait la richesse du métier est de rencontrer les autres artistes contribuant au projet : photographes, réalisateurs, illustrateurs, musiciens, etc...

Indépendant ou salarié
Le concepteur-rédacteur fait partie d'une équipe avec un directeur artistique en agence. Un concepteur-rédacteur trouve son binôme par l'opportunité de rencontres en agence (lors de stages par exemple) ou à l'école, s'il est passé par une école spécialisée. Tous deux travaillent sous la responsabilité du directeur de création. Le concepteur-rédacteur est également en relation avec les commerciaux (pour connaître le message à diffuser) et le chargé d'études média (pour cerner la cible du produit à promouvoir).
Un emploi du temps chargé
Le concepteur-rédacteur doit travailler vite. Il ne dispose que de 2 à 3 semaines entre le rendez-vous avec le commercial et la première présentation au client. En outre, il mène toujours plusieurs projets de front... Son emploi du temps est donc chargé et ses horaires irréguliers. Il peut finir sa journée tard le soir, et trouver des idées à tout moment, même en dehors du bureau.
En déplacement
Travaillant dans un bureau, le concepteur-rédacteur est néanmoins amené à se déplacer : pour rencontrer un client ou un prestataire (photographe, réalisateur, illustrateur, etc.), ou pour suivre le tournage d'un film, d'un shooting, d'un casting, etc. Il est ainsi amené à voyager 2 à 3 fois par an à l'étranger pour les tournages, parfois très loin...

Le bon parcours : une formation supérieure littéraire et publicitaire (ou en sciences sociales et en communication), avec des notions dans les domaines des arts graphiques, de l'édition, de la photographie et du multimédia.
Niveau Bac + 2

  • BTS Communication
  • DUT Information-communication option publicité
Niveau Bac + 4
  • Concepteur en communication visuelle
  • Titre de concepteur rédacteur
Niveau bac + 5
  • Masters dans les domaines des lettres et sciences humaines, sciences sociales, communication, histoire, économie ou droit ; Master mention Communication, publicité ;
  • Diplôme d'école spécialisée en communication et publicité ;
  • Diplôme d'école de commerce, d'institut d'études politiques (IEP)...

Créatif et cultivé
La créativité et la culture sont deux qualités indispensables ! Sans oublier le sens de l'analyse, le sens de l'humour et un esprit curieux. Il faut aussi aimer jongler avec les mots. Une solide culture générale, une excellente maîtrise du langage écrit et oral, des capacités d'analyse et de synthèse et une certaine psychologie de la vente s'imposent également. Il faut en particulier avoir une orthographe irréprochable.
Résistant au stress
Avoir les pieds sur terre est recommandé dans ce métier. En effet, le concepteur-rédacteur doit gérer les contraintes et son travail doit rester accessible au grand public, afin de doper les ventes et de faire gagner de l'argent aux clients de l'agence. Une bonne résistance au stress est également requise pour gérer les urgences...
Fonceur et tenace
Le goût de la compétition, la ténacité et le dynamisme constituent des atouts pour réussir dans ce secteur. Plus un concepteur-rédacteur est fonceur et efficace, plus il a de chances de participer à des campagnes intéressantes, qui lui permettront de faire connaître son travail.

Surtout dans les grandes agences
La publicité est un secteur difficile d'accès. En dehors de quelques grands groupes de plus de 100 personnes, les agences sont de petite taille avec des effectifs ne dépassant pas une douzaine de salariés, et n'utilisent pas systématiquement de concepteur-rédacteur. Les grandes agences sont situées à Paris et en petite couronne. Ce sont ces agences qui réalisent des films TV pour des gros annonceurs (multinationales, grandes entreprises).
Savoir se mettre en valeur
Les stages sont indispensables pour débuter ; pendant ces derniers il faut constituer un book (dossier présentant ses réalisations) et le soumettre à des créatifs, voire créer un site ou un blog. Il faut démontrer une capacité à savoir écrire et une très grande curiosité intellectuelle. Gagner des prix dans les compétitions de créations permet de se faire remarquer et d'évoluer.
Des évolutions professionnelles
Il faut souvent changer d'agence, voire de partenaire d'équipe créative pour évoluer. Cela permet d'évoluer en termes de compétences et de salaire. Seule évolution possible pour un concepteur-rédacteur : la direction de création.
Salaire du débutant
2130 euros brut par mois.

Source : ONISEP