Vous êtes ici : Accueil Métiers et emplois Les fiches métiers Fiche métier

Fiche métier professeur/e des écoles



Instruire les enfants et commencer à leur donner des méthodes d'acquisition des connaissances : c'est l'affaire du professeur des écoles. Véritable généraliste de l'enseignement, il prend en charge plusieurs disciplines à la fois, de la maternelle au CM2.

Passant d'un cours de français à une séance de gym, le professeur des écoles est l'enseignant polyvalent par excellence. À l'école maternelle ou élémentaire, ce métier exige beaucoup d'implication et d'énergie. Accessible aux titulaires d'un master (bac + 5) après un concours de recrutement, il offre de bonnes perspectives d'emploi grâce aux nombreux départs à la retraite qui s'annoncent et à l'augmentation du nombre des élèves.

Tout déplier  

Apprendre à lire, écrire, compter
Exerçant exclusivement en école maternelle ou élémentaire, le professeur des écoles travaille auprès d'enfants âgés de 3 à 11 ans. Son rôle : éveiller chez eux l'intérêt pour le monde qui les entoure, leur apprendre à lire, à écrire, à compter...
Suivre le programme, mais à sa façon
De la maternelle au primaire, le professeur des écoles suit un programme scolaire défini par le ministère de l'Éducation nationale. En maternelle, l'enfant est initié aux lettres et aux chiffres à travers le jeu. À l'école primaire, l'enseignant met l'accent sur les leçons de français et de calcul pour le préparer à l'entrée au collège. Cinq autres matières constituent les apprentissages de base : sciences et technologie, histoire-géographie, éducation civique, éducation artistique et éducation physique et sportive. Toutefois, le professeur dispose d'une certaine liberté pour organiser ses cours ainsi que les différentes activités intellectuelles, artistiques et sportives.
Un emploi du temps chargé
D'une école à l'autre, les emplois du temps sont variables. Toutefois, le professeur des écoles doit assurer chaque semaine 26 heures d'enseignement. En primaire, préparer les cours et corriger les devoirs demande beaucoup de temps, surtout quand on débute.

Des affectations par académie
Le professeur des écoles démarre sa carrière dans l'académie où il a passé son concours, alors que l'enseignant du secondaire est généralement nommé en région parisienne ou dans le nord de la France. Après quelques années, il est possible de demander sa mutation dans la région de son choix.
Effectifs variables
De la première année de maternelle au CM2, le professeur des écoles a la responsabilité d'une classe de 20 à 30 enfants. Selon les effectifs, fusionner deux classes peut se révéler nécessaire : c'est ce que l'on appelle un double niveau. Dans les zones rurales, il arrive même que trois classes ou plus soient réunies.
Au-delà de l'enseignement
L'enfant passe presque autant de temps avec son professeur qu'avec ses parents. L'enseignant doit donc lui donner des repères et favoriser sa socialisation. Il doit instaurer un climat de confiance aussi bien avec ses élèves qu'avec leurs parents. En outre, il se montre attentif à dépister d'éventuelles difficultés de comportement chez ses élèves. À noter : un petit nombre de professeurs des écoles interviennent en dehors des écoles maternelles et élémentaires, dans des hôpitaux, des établissements spécialisés...

La première étape à franchir pour devenir professeur des écoles :  obtenir un master MEEF métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation 1er degré. Et, il faut passer le CRPE (concours de recrutement de professeur des écoles). Une fois le concours réussi, les étudiants deviennent des fonctionnaires stagiaires en responsabilité. Ils suivent une formation en alternance en deuxième année de master qui se déroule à temps partiel dans une école. Attention : s'il est possible de se présenter au concours dès la fin du M1 (1re année de master), le recrutement définitif et la titularisation sont soumis à la validation du M2 (2e année de master)

    Niveau bac + 5
  • Master MEEF métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation 1er degré et CRPE

De l'énergie à revendre
La fonction de professeur des écoles exige de nombreuses qualités : rigueur, patience, sens de l'écoute et autorité naturelle. De plus, enseigner toutes les matières dans une même semaine, du français à la peinture à doigts, demande une énergie redoublée, une bonne santé ainsi qu'une certaine culture générale !
Pédagogie et adaptabilité
En maternelle comme en école élémentaire, il faut savoir capter l'attention des enfants, et s'adapter en permanence. Donner et redonner les consignes, gérer les tensions, les disputes et les caprices fait partie du programme quotidien. Si le métier se révèle fatigant physiquement et nerveusement, guider les premiers pas des écoliers dans la vie peut aussi procurer de grandes satisfactions.

Un secteur au beau fixe
De nombreux enseignants doivent être formés et embauchés dans les années à venir. Mais le nombre de postes ouverts au concours dépend du budget alloué. C'est pourquoi le volume des recrutements est ajusté chaque année. La session 2017 propose 11 722 postes en concours externe. À suivre !
Plusieurs voies d'évolution
Après plusieurs années d'enseignement et une formation complémentaire, il est possible de devenir enseignant spécialisé pour s'occuper d'enfants handicapés ou en difficulté, formateur de professeurs ou conseiller pédagogique. Des fonctions de direction sont également envisageables en tant que directeur d'école, directeur d'établissement spécialisé ou inspecteur de l'Éducation nationale premier degré.
Salaire du débutant
2000 euros brut par mois l'année de titularisation.

Source : ONISEP