Vous êtes ici : Accueil Métiers et emplois Les fiches métiers Fiche métier

Fiche métier conseiller/ère principal/e d'éducation



Figure incontournable du collège et du lycée, le CPE (conseiller principal d'éducation) seconde le chef d'établissement dans l'organisation de la vie scolaire et assure le lien entre les familles et l'équipe pédagogique.

Au sein d'un collège ou d'un lycée, le CPE (conseiller principal d'éducation) porte plusieurs casquettes. Médiateur, il fait le lien entre les enseignants, les élèves et leur famille. Il fait aussi respecter le règlement intérieur, surveille les absences des élèves, veille à leur sécurité, suit leur parcours scolaire en collaboration avec les autres membres de l'équipe éducative. Manager, il encadre les assistants d'éducation et anime la vie scolaire. Recrutement à bac + 5, sur concours.

Tout déplier  

Planifier la vie scolaire
Au sein de l'établissement scolaire, le CPE veille à l'organisation et au bon déroulement de la vie collective hors du temps de classe.

Il gère les absences des élèves, surveille les entrées et sorties, fait respecter le règlement intérieur et les consignes de sécurité (en particulier pendant les récréations, la pause-déjeuner et les intercours).

C'est à lui que les élèves s'adressent en cas de problème (absence, retard, exclusion, malaise, vol, bagarre, changement de section...).
Un médiateur
Le CPE travaille de concert avec les enseignants, le chef d'établissement, le COP (conseiller d'orientation-psychologue) et l'assistante sociale pour offrir aux élèves les meilleures conditions de réussite. Il fait régulièrement le point avec ses collègues pour trouver des solutions adaptées aux jeunes en difficulté.

Véritable médiateur entre les élèves, leur famille et l'administration, il privilégie le dialogue afin d'améliorer la vie au sein de l'établissement.
Animer
Le CPE assure le bon fonctionnement du foyer et forme les délégués de classe au conseil de vie lycéenne. Il crée une dynamique afin de favoriser l'expression et l'émergence d'idées. Il encourage les initiatives et facilite leur mise en oeuvre.

Dans un collège ou un lycée
Le conseiller principal d'éducation peut travailler dans divers établissements de l'enseignement secondaire : collège, lycée d'enseignement général et technologique, lycée professionnel ou agricole. En fonction de la taille de l'établissement et de son implantation géographique, il peut y avoir un ou plusieurs postes de CPE. Avec un nombre plus ou moins important d'assistants d'éducation placés sous son autorité.
Un emploi du temps chargé
Participation aux conseils de classe, formation des élèves délégués, préparation de l'orientation, animation socioculturelle, accueil des jeunes et de leurs familles dans son bureau, gestion des absences... Les missions du CPE sont nombreuses et ses responsabilités importantes. Ses horaires dépassent souvent le cadre de ses obligations de service.

On devient CPE après réussite à un concours national.

Les épreuves peuvent être passées avec un master 1, mais la réussite au concours et la validation de la 2e année de master sont obligatoires pour être recruté définitivement. Il faut obtenir une licence puis un master MEEF métiers de l'enseignement, de  l'éducation et de la formation, mention encadrement éducatif.

Après avoir obtenu le concours, les CPE stagiaires suivent une formation en alternance en 2ème année de master qui se déroule à temps partiel dans un établissement. Après validation de leur stage et du M2, ils sont titularisés et formulent des voeux d'affectation.

Enfin, les CPE des établissements scolaires privés sous contrat sont directement recrutés par les chefs d'établissement.

    Niveau bac + 5
  • Master MEEF métiers de l'enseignement, de l'éducation, de la formation mention encadrement éducatif

De la diplomatie
Le rôle de médiateur du CPE exige une grande capacité d'écoute, de la patience, du doigté, de la discrétion... De la pédagogie et de la psychologie sont également nécessaires pour clarifier les situations et parvenir à un terrain d'entente quand les différentes parties en cause refusent de coopérer.
De la rigueur
Organiser des élections de délégués de classe, participer aux conseils de classe, suivre le projet d'orientation d'un élève, gérer le planning des assistants d'éducation... Autant de situations où la rigueur et le sens de l'organisation du CPE sont sollicités.
De la fermeté
Prendre des décisions suppose de savoir analyser une situation, de faire des choix et de les assumer. Le conseiller principal d'éducation est amené à intervenir dans des circonstances difficiles (exclusion d'un élève, par exemple). Il doit alors arbitrer, trancher tout en se montrant compréhensif, juste et ferme. Seul moyen pour que cette décision soit acceptée.

Peu de postes au concours
Les conseillers principaux d'éducation (des femmes dans près de 80 % des cas) sont recrutés sur concours. Chaque année, le nombre de candidats augmente et le nombre de postes diminue.

En 2016, 340 postes ont été ouverts au concours externe de CPE pour 3 281 candidats présents.
Diriger un établissement scolaire
Après 5 ans d'ancienneté, le CPE peut passer le concours de personnel de direction 2e classe. Une fois reçu, il deviendra adjoint au chef d'établissement, puis chef d'établissement.
Salaire du débutant
2000  euros brut par mois l'année de titularisation.

Source : ONISEP