Vous êtes ici : Accueil Se former Les catalogues de formation PIC - Plan d’investissement dans les compétences

Plan d’investissement dans les compétences



 

"Le Plan d’Investissement dans les Compétences vise à former : un million de jeunes peu qualifiés et un million de demandeurs d’emploi de longue durée faiblement qualifiés et à transformer en profondeur l’offre de formation. C’est un effort sans précédent de 15 milliards d’euros qui sera conduit entre 2018 et 2022 pour consolider la reprise économique et la cohésion de notre société."

Ministère du travail

  

 Pic national

  • Pic-Poec Préparation Opérationnelle à l’emploi Collectif
    - Offre associée

 

PIC régional

Les régions sont associées au déploiement du PIC à travers des Pactes régionaux d’investissement dans les compétences.

Le pacte régional pour l’investissement dans les compétences 2019-2022 des Pays-de-la-Loire a été approuvé par les élus régionaux le 20 décembre 2018 et validé à la mi janvier 2019 par le haut commissariat aux compétences et à l'inclusion pour l'emploi. Ce pacte, qui vise l’emploi et la qualification des demandeurs d’emploi les moins qualifiés, prévoit la formation de 124 700 demandeurs d’emploi sur la période 2019-2022, pour un financement total de près de 713 M€. L’apport de l’État au titre de ce pacte sera de 300 M€, permettant la formation de plus de 32 700 demandeurs d’emploi supplémentaires.

Le pacte est structuré en trois axes : 


  • Axe 1 : proposer davantage de parcours qualifiants, en lien avec les besoins de 
l’économie. 48 % de l’enveloppe sera consacrée à cet axe. 

  • Axe 2 : garantir l’accès à la formation des personnes les moins qualifiées. Cet axe 
concentrera 45 % de l’enveloppe. 

  • Axe 3 : mieux identifier les besoins, transformer l’appareil de formation et innover. 7 % de 
l’enveloppe sera dévolue à cet axe. 


Au cours de la période 2019-2022, la région s’engage à maintenir son effort propre de formation en faveur des demandeurs d’emploi au niveau de 2017, soit 103,1 M€ par an. L’État ne versera la dotation prévue que dans la mesure où le socle annuel minimal de dépenses de fonctionnement en faveur de la formation des demandeurs d’emploi sera constaté au compte administratif.

 

Dans ce cadre un abondement de l'offre régionale de formation professionnelle continue est prévu :